Tiziana Richi
Coaching de vie & Hypnose
Rue des mélèzes, 1050 Ixelles, Belgique
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h
 
04 86 81 60 09
 

L’hypersensibilité, qu'est-ce que c'est ?

L’hypersensibilité, c'est quoi ?

L’hypersensibilité, c'est quoi ?

L’hypersensibilité c’est une façon d’être, de vivre et de percevoir la vie de manière plus fine et plus intense.

L’hypersensibilité c’est beaucoup de choses mais ce n'est pas un problème sauf si elle n’est pas conscientisée et perçue à sa juste valeur.

Ce n'est pas non plus une maladie,  un trouble psychique, c'est tout simplement un fonctionnement du cerveau différent, dont les connexions neuronales sont plus sensibles.

Plus concrètement,  chaque jour on reçoit des millions d'informations de notre environnement, qui sont perçus par nos 5 sens, une partie du cerveau a la capacité de filtrer ce flux d'informations avant même que l'on en ait conscience.

Chez certains, ces filtres cérébraux n'ont pas cette même puissance et chez les hypersensibles en occurrence ce système de filtrage est moins rigoureux.

Ce qui fait que l'on reçoit une multitude d'informations qui nous mènent à une suractivation et une intensité tant sensorielle et émotionnelle , que physique et intellectuelle.

Concrètement, dans ton quotidien, ce fonctionnement va se traduire par ces différentes capacités et comportements que l'on va classer en 4 dimensions.

Voici les 4 types d'hypersensibilité

01

L'hypersensibilité : Sensibilité sensorielle

Sensibilité
sensorielle

tu as un ou plusieurs sens qui sont développés, tu captes donc plus d'informations.

02

L'hypersensibilité : Sensibilité émotionnelle

Sensibilité émotionnelle

tu ressens une intensité au niveau des émotions qui peut avoir tendance à te submerger et t’envahir parfois même jusqu'à t’en faire pleurer .

03

L'hypersensibilité : Sensibilité physique / émotionnelle

Sensibilité physique / relationnelle

Tu ressens les émotions, les énergies et des informations plus subtiles de ton environnement et des personnes présentes.

04

L'hypersensibilité : Sensibilité intellectuelle

Sensibilité intellectuelle

Tu as tendance à vivre dans ta tête et à tout analyser, tu as cette capacité de ressentir l’état mental de l’autre, tu fais des liens inconscients entre certaines choses, qui font émerger des compréhensions que tu ne sais pas d'où elles sortent.

 

Alors non, rassure-toi, tu n’es pas trop sensible, trop émotif(ve), ou anormal(e) et encore moins, seul(e) à vivre ça. Nous sommes plus ou moins 30% de la population à avoir cette capacité atypique, qu’il faut reconnaître, peut être envahissante lorsque l'on n'en a pas conscience et cela peut vite devenir une source de mal-être.


Voici les 12 SIGNES plus détaillés qui montrent
que tu peux être hypersensible

Avant de commencer, sache que tu ne te retrouveras pas dans tous les traits, car chaque hypersensible est unique et à sa sensibilité. Heureusement pour toi, tu ne bénéficies pas de toute la palette d’intensité. Bref, sans plus attendre, voici les mécanismes liés à l’hypersensibilité

1. Tu es de nature empathique

Tu as cette facilité à percevoir et ressentir ce que les autres ressentent, sans qu'ils aient forcément à te l'exprimer. 

Tu es sensible à ce que les autres ressentent, au point que ça te touche personnellement, comme si c'était toi qui le vivait.

2. Tu as une sensibilité sensorielle

Tu as un ou plusieurs sens développés, tu perçois les stimulis extérieurs,  avec plus de détails et de manière amplifiée.

Tu vois et ressens des choses qui échappent à la plupart des gens, et certains éléments de ton environnement peuvent devenir envahissants. Tu seras alors plus vite dérangé(e) par du bruit, des lumières, ou des odeurs.

3. Intuition très développée

Ta sensibilité te permet de percevoir des choses plus subtiles, et de ressentir si une situation est bonne ou non pour toi, sans raisons concrètes. Tu captes tellement cette subtilité que l’on ne sait pas te mentir.

4. Sensibilité émotionnelle

Tu vis des émotions plus variées et plus fortes que la plupart des gens, et ce , tant pour les émotions agréables que désagréables, et ça peut avoir tendance à te submerger et t’envahir jusqu'à parfois à en pleurer.

5. Sentiment d’être en décalage

Tu peux avoir cette sensation d'être différent(e) et avoir le sentiment de ne pas avoir ta place.
Ta perception du monde est plus nuancée et riche, ce qui peut te faire sentir anormal(e), parfois bizarre et impacter l'estime que tu as de toi.

6. Tu as une sensibilité relationnelle

Tu es réceptif(ve) au moindre changement d’attitude ou de sentiment exprimé ou non,  des personnes présentes dans ton environnement.

Tu peux également capter une incohérence entre ce qu'une personne dit, pense et ressens...et ce, contre ta volonté. C’est bien ce genre de choses subtiles qui ont la capacité de te déstabiliser et parfois même de t'énerver, 

car tu captes des choses chez les autres que parfois eux-mêmes n’ont pas conscience et quand tu leur partages ton ressenti,  ils te disent : “Ah non pas du tout”… GRRR…. ne leur en veux pas, c’est inconscient.

7. Tu as tendance à être plus stressé(e)

Car tu es inondé(e) d'informations que ton cerveau n'arrive pas à trier, le mental est alors saturé et c'est ce qui peut faire disjoncter ton système nerveux… 

Et avoir, comme on dit chez nous, une fameuse zine :D

8. Tu es très attentif(ve) aux sensations de ton corps et à ce qui se passe à l'intérieur de toi

Tu peux avoir tendance à faire parfois une fixette sur ces sensations et  interpréter la moindre observation comme un signe d'une maladie ou quelque chose de grave.

L'hyper focalisation peut amplifier les sensations et générer énormément de stress et d’anxiété chez toi, ou il se peut qu’avec le temps tu as appris à vivre avec ces sensations et à en être indifférent(e).

9. Tu as un besoin de tout comprendre

Et ce besoin de tout comprendre mène à une hyperactivité mentale, les pensées partent dans tous les sens et peuvent être envahissantes.

10. Tu as besoin de relations authentiques

Intimes et profondes, sinon tu as tendance à te lasser rapidement. 

11. Tu es sensible à l'injustice

Lorsque quelque chose ne te semble pas juste ça a tendance à te faire monter en pression et tu ne vas pas pouvoir t'empêcher de réagir.

12. Tu es de nature bienveillant(e) et respectueux(se)

 

Car tu sais à quel point un comportement ou une réflexion peut être blessante, tu te comportes alors avec les autres comme tu aimerais que l’on se comporte avec toi.

Tu penses être hypersensible ?

Si tu t’es retrouvé(e) dans ces traits de caractère et modes de fonctionnement, il se peut que tu fasses partie des 30 pourcent de la population à ressentir et percevoir  les choses intensément.

Tu fais donc  partie de la team des personnes à grande sensibilité ou personnes hypersensibles, peu importe, choisis le mot qui résonne le plus juste en toi.

Ton entourage aura tendance même à dire de toi, que tu es une personne trop sensible, parfois susceptible, fragile et à fleur de peau, mais la bonne nouvelle c’est que tu n’es pas ce que les gens disent, tu es bien plus que ça. 

Il faut tout de même reconnaître que la façon dont tu as vécu ton hypersensibilité a pu t’éloigner de ta nature profonde.

L'incompréhension qu’elle a pu générer en toi, a pu effectivement  forger certaines croyances limitantes qui aujourd'hui conditionnent le regard que tu poses sur toi, et te faire également développer certains comportements, pas forcément bénéfiques et ce, juste par manque de compréhension et de ressources.

Alors si tu veux faire de ta sensibilité ton alliée et passer de : “Je veux être moins sensible parce que ça me rend la vie infernale” à “je suis tellement reconnaissant(e) envers cette belle sensibilité”.

Le premier pas sera de la conscientiser et de la reconnaître à sa juste valeur, mais tu te doutes bien que ça ne résoudra pas tout. 

Tu penses être hypersensible ?

Il te faudra ensuite comprendre chacun de tes mécanismes et développer les comportements et ressources plus justes te permettant de vivre ces situations de manières plus confortables. 

Sache que l’on ne guérit pas de l’hypersensibilité, parce que tout simplement ce n’est pas une maladie. On apprend à vivre en harmonie.

Le coaching va te permettre de mettre en lumière chaque trait et comportements liés à ta sensibilité pour pouvoir ensuite choisir en conscience les justes manières d’agir afin de trouver ton équilibre. 

Ce qui est totalement complémentaire de l’hypnose qui, elle, va te permettre d’explorer ton monde intérieur et désamorcer en profondeur les mécanismes inconscients que tu as mis en place et qui t'empêchent aujourd’hui de vivre sereinement.

Il n’y a rien dans ta vie que tu ne puisses transformer, tu es le créateur de ce que tu vis.  Rien n’est jamais définitif, tout est une source de départ pour évoluer. 

Même ce que tu appelles problème, est un appel de conscience, une expérience pour regarder en toi les parts qui ne demandent qu'à s'exprimer.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.